Home
Vie lycéenne
Infirmerie

Infirmerie

infirmerie                                       
  L’infirmerie se trouve au premier étage.
  L’infirmière en assure l’ouverture :
                                 – les lundis de 8h30 à 16h30
                                 – les mercredis de 9h à 12h
                                 – les jeudis de 8h à 16h
 L’infirmière est formateur PSC1 (Premiers Secours Civiques Niveau 1) et assure des séances de premiers secours les                    mercredis de 13h à  16h15 à la demande des élèves.
 L’infirmière se trouve au lycée Martin Schongauer les mardis et vendredis.
SES MISSIONS
ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES ÉLÈVES
L’infirmière accueille tous les élèves qui la sollicitent pour quelque motif que ce soit, y compris d’ordre relationnel ou psychologique, dès lors qu’il y a une incidence sur leur santé, leur scolarité ou leur vie sociale.
Après un entretien personnalisé, l’élève peut exprimer une demande, un malaise, une souffrance en toute confidentialité. Elle évalue la situation, pose un diagnostic infirmier et met une démarche de soin en place et si nécessaire, oriente vers la famille, le médecin, une association, l’assistante sociale, le CPE…
Elles donne des conseils et des informations en matière de santé.
Elle accueille également les parents.

ORGANISER LES URGENCES ET LES SOINS
L’infirmière évalue le degré de gravité, donnent les premiers soins. Si besoin, elle fait appel au SAMU. Elle avertit les parents au plus vite ainsi que le Proviseur du lycée.
Elle applique les traitements médicaux prescrits par le médecin de l’élève pour ceux qui présentent une pathologie chronique dans le cadre d’un PAI (projet d’accueil individualisé).
Des traitements d’urgence sont également déposés à l’infirmerie en début d’année par les élèves qui ont un traitement ponctuel.
L’infirmière peut donner certains médicaments prévus dans le protocole de leur propre initiative.

ORGANISER UN SUIVI INFIRMIER

Dans le second degré, le suivi infirmier est effectué à la demande de l’équipe éducative, des parents, de l’élève lui-même, de l’infirmière, du médecin scolaire afin de repérer les difficultés éventuelles de santé ou les élèves fragilisés.

DEVELOPPER UNE DYNAMIQUE D’EDUCATION A LA SANTE
Les actions d’éducation à la santé visent à rendre l’élève responsable, autonome et acteur de prévention.
Les conseils et informations sont dispensés :
– aux élèves lors des passages à l’infirmerie,
– lors d’actions collectives en direction d’un groupe d’élèves sur leur demande ou celle d’un enseignant, qui a pu identifier un problème de santé dans la classe, ou dans le cadre d’un cours, ou à partir des directives nationales.
C’est dans le cadre d’un Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté (CESC), que sont organisées des actions de prévention en direction des élèves et des personnels. Ce comité est composé de personnels du lycée (proviseur ou proviseur-adjoint, enseignants, CPE, assistante sociale, infirmières, médecin scolaire, élèves…) et de partenaires extérieurs (parents d’élèves, institutions, associations, CPAM, gendarmerie,…). Tout nouveau membre est le bienvenu.

Le CESC a pour mission :
  • de contribuer à la mise en place de l’Education à la citoyenneté dans l’établissement en rendant l’élève responsable, autonome et acteur de prévention,
  • d’organiser la prévention des dépendances, des conduites à risque et de la violence dans le cadre du projet d’établissement,
  • d’assurer le suivi des jeunes dans et hors l’école : le CESC permet aux membres de la communauté éducative de prendre en charge les problèmes en concertation, de faire appel aux compétences de personnels spécialisés en interne (médecin, infirmières, assistante sociale, CPE…) ou à des relais extérieurs,
  • de venir en aide aux élèves manifestant des signes inquiétants de mal être : usage de produits licites ou illicites, absentéisme, désinvestissement scolaire, repli sur soi, conduites suicidaires…,
  • de renforcer les liens avec les familles,
  • d’apporter un appui aux acteurs de la lutte contre l’exclusion en renforçant les liens entre l’établissement, les parents les plus en difficulté et les autres partenaires concernés.

METTRE EN PLACE DES ACTIONS PERMETTANT D’AMELIORER LA QUALITE DE VIE DES ELEVES EN MATIERE D’HYGIENE, DE SECURITE, D’ERGONOMIE

L’infirmière fait partie du CHS (Comité d’Hygiène et de Sécurité) et participe aux réunions au sein de l’établissement. Elles ont un rôle de conseillère.
METTRE EN PLACE DES DISPOSITIFS ADAPTES EN CAS D’EVENEMENT GRAVE SURVENANT DANS LA COMMUNAUTE SCOLAIRE
L’infirmière assure une assistance immédiate aux victimes ou témoins d’événements traumatisants survenus chez un élève ou un groupe d’élèves. Elle collabore à la mise en place de cellules d’écoute ou de crise avec le médecin scolaire, le psychologue …
 
AGIR EN CAS DE MALADIE TRANSMISSIBLE SURVENUE EN MILIEU SCOLAIRE
L’infirmière collabore à la mise en place des mesures prophylactiques de protection individuelle ou collective sur avis du médecin et avec le chef d’établissement.
INTERVENIR EN URGENCE AUPRÈS D’ENFANTS OU D’ADOLESCENTS EN DANGER
L’infirmière doit aider les enseignants à repérer les élèves en situation de risque ou de danger (maltraitance ou violences sexuelles), et mettre en œuvre toutes les mesures pour assurer la protection des élèves. Dans ce cadre, elle travaille en étroite collaboration avec l’assistante sociale et le médecin scolaire.
CONTRIBUER A L’INTÉGRATION SCOLAIRE DES ENFANTS ET ADOLESCENTS ATTEINTS DE HANDICAP
L’infirmière participe à leur intégration avec l’ensemble de l’équipe éducative en liaison avec les partenaires extérieurs, les soignants, la MDPH (Maison Départementale de la Personne Handicapée), les associations et les familles. Elle contribue à l’analyse des besoins particuliers du jeune handicapé, participe à la mise en œuvre des soins, des aménagements nécessaires à l’élaboration du Projet Personnalisé de Scolarisation et aux réunions de synthèse.
AIDER A LA SCOLARISATION DES ENFANTS ET ADOLESCENTS ATTEINTS DE TROUBLES DE LA SANTÉ ÉVOLUANT SUR UNE LONGUE PÉRIODE
L’infirmière participe au protocole de soins et d’urgence prévu dans le cadre du projet d’accueil individualisé (PAI). Elles informent la communauté éducative.
TRAVAILLER EN PARTENARIAT AVEC L’INSTITUTION ET HORS INSTITUTION
L’infirmière est membre de la communauté éducative.
Elle entretient des contacts réguliers avec les membres de la communauté éducative. Elle participe aux réunions de concertation avec les CPE pour le repérage des élèves en difficulté. Elle peut assister au conseil de classe, au conseil d’administration.